Livres anciens
et modernes
Gastronomie, œnologie, littérature gourmande
VADÉ (Jean-Joseph), Œuvres poissardes de J. J. Vadé, suivies de celles de l'Écluse.
Paris, Defer de Maisonneuve, Didot le Jeune, an IV, 1796.
In-folio, cartonnage maroquiné rouge à longs grains, roulette d'encadrement dorée, dos lisse orné de roulettes et fleurons dorés (reliure de l'époque), étui, 4ff., 167 pp.
BEL EXEMPLAIRE, À TOUTES MARGES, de l'un des plus beaux livres illustrés du XVIIIe siècle ; UN DES 100 EX. DE TÊTE SUR GRAND PAPIER DE HOLLANDE, sur un tirage total de 300 ex.
Très belle édition typographique de Pierre Didot.
Vadé passe pour être le chantre de la littérature dite poissarde, dont le nom vient des marchandes de poissons des Halles. Ce genre s'inspire de la langue de la rue et du peuple de Paris.
Ex-libris de F. M. CAYE.
Ouvrage illustré des 4 magnifiques figures en couleurs de MONSIAU, gravées par Clément en TIRAGE AVANT LA LETTRE.
.
Cohen 1005; Oberlé 382; Sander 1945.
Très légers accrocs au dos, pâles rousseurs éparses.
[réf.:2066|Livre|XVII-115] Prix : CHF 8'000.- / 6'489,00 €Info-Commande
« Gastéréa est la dixième muse : elle préside aux jouissances du goût. » (Brillat-Savarin, Physiologie du goût, Méditation XXX)
© 2008-2014 - Librairie Gastéréa - Rue Cité-Derrière 3 - CH-1005 Lausanne - website : Thierry Gronchi